Le Deal du moment : -30%
Casque-micro sans-fil Sony pour PS4 + 1 jeu offert
Voir le deal
69.99 €

La GR et l'art

Aller en bas

La GR et l'art  Empty La GR et l'art

Message par Pitipois le Dim 25 Jan 2015 - 13:03

Bonjour à tous,
Alors que je feuilletais un magazine d'art je suis tombée sur un petit article sur Rineke Dijkstra (une artiste venant des Pays-Bas). Cet article était donc sur ses séries de vidéos qui je cite "revêt un aspect documentaire qui affleure aussi le psychologique", et donc plus précisément sa vidéo "The Gymschool, St Petersburg" portait sur la GR mais dans sa série de vidéos il y en a aussi une sur une jeune danseuse classique qui s'appelle Marianna.
On peut un peu voir le style de ses oeuvres ici: https://www.dailymotion.com/video/x2epcvx_rineke-dijkstra-galerie-marian-goodman-paris_creation
J'ai trouvé sur internet quelques petits articles qui peuvent aider à mieux comprendre son oeuvre:

"Apparue en ex-URSS dans les années 1940, la gymnastique rythmique exige une grande souplesse corporelle et une discipline stricte. Lors d’un séjour à St Petersburg, Rineke Dijkstra est fascinée par les prouesses de jeunes gymnastes et décide de leur consacrer une étude. Contrairement aux enfants du même âge, ces petites filles sont entraînées à dissimuler leurs émotions et c’est seulement quand elles commettent une erreur dans leur chorégraphie qu’elles dévoilent un peu qui elles sont. The Gymschool, St Petersburg est projetée sur trois écrans au sous-sol de la galerie.

"Ce n’est pas un hasard si Rineke Dijkstra s’intéresse particulièrement à cette période de transition entre l’enfance et l’adolescence, au cours de laquelle chaque individu, moins inhibé qu’à l’âge adulte, construit et affirme sa personnalité. Empli d’humanité et d’empathie, le regard de Dijkstra crée une vraie intimité avec ses jeunes modèles qui sont, dans la plupart de ses vidéos, filmés dans un décor minimaliste, s’inscrivant dans un présent immuable et proche de nous."

"Les films de Rineke Dijkstra fonctionnent comme un miroir. Nous observons comment des jeunes gens se comportent devant son objectif, jusqu’à ce qu’un faux pas leur fasse baisser la garde et révèle leur vraie personnalité, nous renvoyant à nous-même."

"«L’idée de départ, dit Rineke Dijkstra, est celle de la répétition, et de l’enjeu de la perfection. C’est ce qui relie les deux vidéos, celle sur Marianna, et celle que j’ai tournée sur quatre jours à Saint-Pétersbourg. Dans la seconde vidéo, comme j’ai isolé les gymnastes de leur contexte, il y a ce côté irréel du mouvement des corps.» Cette seconde vidéo de quinze minutes montre onze gymnastes à l’entraînement à la Zhemchuzhina Olympic School, berceau de la gymnastique rythmique. Sur les trois écrans apparaissent et disparaissent les demoiselles douées d’agilité, comme autant d’admiratrices qui seraient enlevées par le magicien Houdini, ça file vite. Il faut quelques minutes pour s’y retrouver, pour comprendre que nous sommes à la fois dans l’espace du gymnase et dans le sous-sol de la galerie qui apparaît comme la pièce de repos. On apprécie les prouesses et les pirouettes insensées, on entend le bruit des corps qui chutent sur le sol, ploc ploc ploc, aïe aïe aïe, on craint les blessures et on aperçoit les bleus sur les chairs transparentes. Aucune gymnaste ne manifeste la moindre émotion. «Il leur faut trouver un équilibre, dit Rineke Dijkstra, et elles reprennent encore et encore le même mouvement, jusqu’à parfois paraître désincarnées. Elles deviennent comme des sculptures abstraites.»"

"Tension. C’est ce devenir-là qui intéresse l’artiste néerlandaise, cette «mutation», selon Hans den Hartog Jager, auteur d’un excellent texte de présentation : «The Gymschool évoque ainsi la visite d’un musée où les œuvres de Henry Moore, Barbara Hepworth et Francis Bacon se seraient mises, soudain, à vivre et à respirer.» D’un côté, Marianna, comme «un petit Degas», écrit-il encore ; de l’autre, ces corps épris de tension, capables de s’ordonner rituellement dans le plus beau désordre. Ainsi cette fillette avec son ballon rouge, qui paraît retenir à elle seule le poids invisible de la pesanteur."

Désolé du roman, et je ne sais pas d'ailleurs s'il y en a qui apprécie l'art ici mais c'est toujours sympa de voir de la GR dans un autre contexte La GR et l'art  Icon_big
Pitipois
Pitipois

Féminin Nombre de messages : 720
Age : 22
Localisation : 92
Emploi/loisirs : Ecole de commerce
Niveau de GR : Ancienne GR
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

La GR et l'art  Empty Re: La GR et l'art

Message par Ophelash le Dim 25 Jan 2015 - 19:34

Merci beaucoup pour cette découverte !
Ophelash
Ophelash

Masculin Nombre de messages : 667
Age : 49
Localisation : Ile de France
Emploi/loisirs : Ingénieur systèmes
Niveau de GR : Juge 2 FFG / Secrétaire
Date d'inscription : 09/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

La GR et l'art  Empty Re: La GR et l'art

Message par nonoG89 le Dim 25 Jan 2015 - 19:49

très chouette et démarche intéressante merci d'avoir partagé cette info!

_________________
la GR c'est plus qu'un sport; c'est de l'art...
nonoG89
nonoG89

Féminin Nombre de messages : 347
Age : 30
Localisation : strasbourg (france)
Niveau de GR : ex Nationale 1 Equipe
Date d'inscription : 22/06/2006

http://nonoG89.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

La GR et l'art  Empty Re: La GR et l'art

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum